Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Le radiateur électrique, un choix malin

Le chauffage électrique procure un excellent confort pour un coût maîtrisé… à condition de bien choisir son équipement. 

 

Le plus basique

Le convecteur électrique est le premier émetteur électrique à avoir été commercialisé. Ce mode de chauffage assèche l’air et n’apporte pas un confort optimal. Il est par ailleurs relativement énergivore. Mieux vaut opter pour une famille d’émetteurs de dernière génération.

 

Un entre-deux plus confortable

Le panneau rayonnant associe convection et rayonnement. Cet émetteur reste intéressant pour des lieux de passage type couloir, par exemple.

 

Le top du confort

Troisième et dernière génération de chauffage électrique, le radiateur électrique, appelé aussi radiateur à inertie, connaît actuellement un fort engouement. Il s’agit de l’émetteur qui procure le meilleur confort thermique. C’est aussi, lorsqu’il est équipé des technologies modernes, le plus économique à l’usage. 

Contrairement aux convecteurs qui cessent de chauffer quand la résistance électrique est coupée, les radiateurs à inertie continuent de diffuser leur chaleur même à l’arrêt. C’est ce qui explique pour partie (le reste l’est par l’intelligence embarquée) les économies d’énergie réalisées.

Autre avantage : la faible température du corps de chauffe préserve la qualité de l’air en évitant sa sécheresse. Ce mode de fonctionnement limite par ailleurs les mouvements d’air et, de fait, les déplacements de poussières, dans la pièce.

 

On distingue deux technologies pour les radiateurs électriques selon la nature (solide ou liquide) du matériau à pouvoir inertiel dans le corps de chauffe.

Les modèles à effet masse ou inertie sèche intègrent un noyau en matériau réfractaire qui, chauffé par une résistance électrique, emmagasine la chaleur et la restitue lentement et de manière homogène.

Dans les radiateurs à fluide caloporteur, ce noyau solide est remplacé par un liquide, chauffé par une résistance électrique thermoplongée, qui circule dans le corps de chauffe. 

 

Source et article complet sur Maison-Travaux.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site