Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Le label « Flamme verte », une garantie pour le consommateur

Le label « Flamme Verte » est un outil de certification créé en 2000 par les fabricants d’équipements de chauffage au bois et l’ADEME. Les industriels s’engagent, au travers de ce label, à fournir à un organisme de certification indépendant toutes les données techniques permettant de justifier les performances de leurs appareils. Ces entreprises font contrôler régulièrement leurs produits, par tirage au sort, dans des laboratoires français accrédités Cofrac.

 

L’appareil est d’autant plus performant que le nombre d’étoiles est élevé. Depuis le 1er janvier 2015, ses exigences ont été renforcées. Jusqu’à cette date, le niveau 5 étoiles était la distinction la plus haute. À présent, il correspond au minimum requis.

 

Pour les appareils de chauffage à granulés de bois

 

 La classe 5 étoiles  correspond à un rendement minimum de 70 %, un taux de monoxyde de carbone de 0,3 % maximum et des émissions de particules fines inférieures à 90 milligrammes par m3.

Deux nouvelles classes sont créées, les 6 et 7 étoiles. Soit 75 % de rendement minimum, 50 milligrammes de poussières et un taux de monoxyde de carbone de 0,15 % pour les 6 étoiles. 

 

Pour les appareils de chauffage à bûches

 

Les appareils classés 6 et 7 étoiles doivent tous afficher un rendement énergétique de 75%. C’est au niveau des émissions que l’on peut noter des différences : une limite de 0,15% de rejet de monoxyde est tolérée pour les appareils à 6 étoiles contre 0,12 pour ceux qui sont classés 7 étoiles. Pour les particules fines, le label « Flamme Verte » impose un plafond de 50 mg/Nm3 dans le premier cas et 40 dans le second.

 

Source et article complet sur Maison-Travaux.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site