Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Dépannage : quelques conseils pour ne pas se faire avoir

D'après un sondage réalisé par OpinionWay pour HomeServe, 31% des Français ont déjà été confrontés à des mésaventures avec le professionnel intervenant à domicile. Pour éviter d'être confronté à ce genre de situation, la vigilance s'impose. Découvrez nos conseils pour éviter les arnaques...

Une fuite d'eau qui se déclare chez vous un dimanche matin. Toute votre cuisine commence à prendre l'eau et là... c'est la panique ! Vous appelez le premier numéro de dépanneur que vous trouvez. Erreur. Vous acceptez qu'il vienne chez vous sans même avoir parlé tarifs : deuxième erreur... Vous êtes allé trop vite et ces erreurs pourraient vous coûter cher. Un certain nombre de professionnels peu scrupuleux profitent en effet de la situation d'urgence dans laquelle vous vous trouvez pour surfacturer leur intervention. À l'arrivée, des factures qui peuvent s'avérer extrêmement salées et des dégâts pas toujours bien réparés.

 

Ne pas céder au stress et à la panique

Lorsque vous constatez la fuite ou le dégât, ne vous munissez pas dans la minute qui suit de votre téléphone pour appeler au secours. Mieux vaut commencer par sécuriser votre domicile en coupant l'eau par exemple, ou l'électricité. 

 

Demander le tarif en amont

Demander le tarif de la prestation en amont est sans conteste la règle la plus importe à respecter. Depuis le 1er avril 2017, elle devient plus facile à mettre en pratique puisque désormais les professionnels intervenant à domicile sont obligés d'afficher clairement leurs tarifs, notamment sur Internet.

 

Ne traiter que l'urgence

Une fois le réparateur chez vous, ne lui faites réparer que ce qui a un caractère urgent. Tenez-compte de son diagnostic mais, une fois encore, demandez-lui de réaliser un devis avant de programmer la moindre intervention.

 

Contrôler les certifications

Pour être sûr d'avoir affaire à un professionnel compétent, fiez-vous aux qualifications et certifications. Elles sont différentes en fonction du domaine d'intervention du professionnel. Les qualifications et certifications QUALIBAT concernent tous les travaux de construction et de rénovation à l'exception de ceux d'électricité qui sont couverts par la qualification QUALIFELEC.

Quant aux travaux relatifs au gaz, les professionnels doivent être inscrits auprès de l'organisme de contrôle QUALIGAZ et avoir obtenu la qualification PG (Professionnel Gaz).

 

Ne pas accepter le travail au noir

Si le professionnel vous propose de payer sa prestation en liquide en échange d'une réduction, n'acceptez pas. Et pour cause : en cas de litige, aucun recours ne sera possible. 

 

Source et article complet sur Maisonapart.com

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site