Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Acheter une résidence secondaire

Une maison à la campagne, à la montagne ou à la mer, un rêve pour de nombreux Français. Pourtant, l'entreprise reste coûteuse et le choix de la localisation du bien, cruciale. Quels sont les avantages et les inconvénients de cet investissement ? 

"Il y a toujours trois raisons qui poussent à acheter un bien immobilier : la rentabilité, les avantages fiscaux, et la volonté d'investir" estime Jean-François Buet. Pourtant, ajoute le président de la Fédération nationale de l'immobilier (FNAIM), dans le cas d'une résidence secondaire, "l'achat a surtout une dimension plaisir".

Près de 10% des Français, et 20% des Franciliens, possèdent en effet une maison de vacances, soit 3 millions de biens. L'achat d'une résidence secondaire reste parmi les trois rêves les plus cités par les particuliers. Un rêve car, malheureusement, les frais liés à ce placement restent élevés, et parfois rédhibitoires.

 

Une résidence secondaire pour le plaisir plutôt que pour investir

Contrairement à un investissement locatif, l'achat d'une résidence secondaire n'a pas pour but premier de réaliser un placement qui rapporte. Il n'existe, par exemple, aucun avantage fiscal pour l'achat d'une maison secondaire en pleine propriété, et la plupart des dispositifs incitatifs excluent les résidences secondaires.

 

Des frais souvent conséquents

En revanche, les frais restent les mêmes que ceux d'une maison principale : frais d'agence et de notaires au moment de l'achat, puis prêt immobilier, contrats d'énergie, taxes foncière et d'habitation, eau, téléphone, etc. Certains postes de dépense sont même beaucoup plus importants que ceux d'un bien occupé à l'année, comme l'assurance habitation. L'entretien est également lourd, dans des maisons souvent anciennes, avec une toiture en mauvais état, un grand terrain, une piscine, etc. En 2012, une enquête Ipsos estimait à 4.500 euros par an l'ensemble des frais d'une résidence secondaire !

 

Bien choisir sa résidence secondaire

Même si vous réalisez l'achat d'une résidence secondaire pour le plaisir, rien ne vous interdit de faire une "bonne affaire" ! Optez pour les régions de France où le marché est le plus sûr, c'est-à-dire les lieux de villégiature les plus courus : stations balnéaires, stations de ski, etc. "Cela vous permet d'espérer une plus-value lors de la vente" précise Pierre Lemée.

 

Achat "coup de coeur"

"L'achat 'coup de cœur' est une notion très française, car nous sommes attachés à la pierre" ajoute Jean-François Buet. Mais la dimension pratique ne doit jamais être oubliée. Un chalet magnifique à 8h de route sera probablement moins souvent occupé - donc moins rentable - qu'une petite maison à 1h à peine de chez soi. "N'oubliez pas de prendre en compte le coût des déplacements" conclut Pierre Lemée.

 

Source et article complet sur Maisonapart.com

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site