Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

75% des travaux d'isolation inefficaces ?

75% des travaux de rénovation énergétique n'ont pas permis aux maisons individuelles de changer de classe de performance énergétique, selon une étude de l'Ademe. L'agence estime que les Français se trompent de cible, préférant changer les fenêtres plutôt que de s'attaquer à la toiture et aux murs. 

 

Entre 2014 et 2016, 5,1 millions de ménages ont réalisé des travaux pour un montant global de 59,3 milliards d'euros, soit une dépense moyenne de 11 750 euros par logement. Mais ces chantiers n'ont que trop rarement permis d'améliorer significativement l'efficacité énergétique des habitations concernées à en croire une enquête de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

Pour 75% de ces maisons, les travaux n'ont en effet pas permis de basculer à un meilleur niveau dans l'échelle du diagnostic de performance énergétique (DPE).

 

Le toit et les murs devraient être la priorité

Comment expliquer ce phénomène ? Les Français se tromperaient dans leur diagnostic et réaliseraient des travaux sur des éléments non prioritaires. Sur les 5,1 millions de chantiers, 2,73 millions ont concerné les ouvertures, 2,38 millions les toitures et 2,22 millions les murs.

 

Or, les fenêtres ne représentent « que » 10 à 15% des déperditions de chaleur dans un logement. Les Français ont tout intérêt à se préoccuper de la toiture en premier lieu qui serait à l'origine de 25 à 30% des pertes thermiques d'un logement. Ils peuvent également s'attaquer aux murs, responsables de 20 à 25% des déperditions.

 

Les Français satisfaits

L'Ademe relativise toutefois ces chiffres. Même lorsque le logement reste dans sa classe DPE, les travaux peuvent lui permettre de se rapprocher d'un meilleur niveau. « Pas de saut de classe ne signifie pas aucune amélioration énergétique », résume ainsi l'agence.

 

D'ailleurs, les Français sont globalement satisfaits des travaux qu'ils ont réalisés. 83% des ménages estiment qu'ils ont permis d'améliorer le confort thermique de leur habitation. 61% d'entre eux constatent même des répercussions bénéfiques sur leurs factures de gaz et d'électricité.

 

Source Boursorama.com

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site