Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Travaux de rénovation : pourquoi il faut ne pas trop tarder à les lancer

Haro sur les passoires thermiques ! Pour respecter les objectifs du plan climat, visant à atteindre la neutralité carbone dès 2050, l'ex-ministre Nicolas Hulot a présenté le 26 avril dernier un vaste plan de rénovation énergétique. Objectif : mettre aux normes pas moins de 500.000 bâtiments par an. Au terme, il faudra que ces logements ne consomment plus que de 54 à 120 kilowattheures d’énergie par mètre carré et par an, contre une moyenne actuelle de 210, voire de 322 dans les bâtiments d’avant 1975, soit les deux tiers du parc…

 

Et si, pour y arriver, le gouvernement a prévu de remettre à plat les différentes aides disponibles, il n’exclut pas d’employer le bâton. En projet : la création d’un bonus-malus, qui verrait par exemple un logement mal noté écoper d’une taxe foncière ou de droits de mutation alourdis. On l’aura compris, si vous détenez ou souhaitez acheter un tel bien, mieux vaut prendre les devants. Le problème, c’est que certains instruments de mesure, comme le diagnostic de performance énergétique (DPE), manquent de fiabilité.

 

Ainsi, pour les immeubles de la première moitié du XXe siècle, ce document n’est basé que sur les factures d’énergie des trois dernières années. "Il est donc vierge dans le cas de bailleurs n’ayant pas accès aux factures de leurs locataires", explique Olivier Ducelier, fondateur de Diggloo, une start-up de diagnostic pour les copropriétés.

 

Il faut aussi se débarrasser des mauvais réflexes. Selon Monexpert-renovation-energie.fr, près de 40% des personnes ayant entrepris une rénovation ont privilégié le remplacement des fenêtres, contre 32% l’isolation des combles. Or les ouvrants ne représentent que 10 à 15% des déperditions thermiques, contre 25 à 30% pour les combles. Dans la mesure du possible, il faudra prévoir de faire tous ces travaux d’un coup, plutôt que par étapes. Le chantier, ouvert une fois, n’en sera que moins coûteux.

 

Source et article complet sur Capital.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site