Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Crédit immobilier : pensez à renégocier !

L’occasion est trop belle. Avec des taux repartis à la baisse, dépassant même les niveaux record de 2016, les détenteurs de prêts immobiliers se pressent aux portes des établissements financiers dans l’espoir d’obtenir une décote du taux initial de leur emprunt.

Une promesse de substantielles économies, qui passe obligatoirement par le subtil exercice de la négociation sauf à s’en remettre à un courtier de son choix. Chez certains de ces professionnels, les demandes de renégociation ont explosé et représentent aujourd’hui 25 à 30 % de la totalité des requêtes.

 

Taux en baisse

L’annonce de taux record ces dernières semaines (sur 20 ans, il est désormais possible d’emprunter en moyenne à 1,50 %) offre de nouvelles opportunités aux emprunteurs qui ont souscrit un crédit - même récemment - de le renégocier. « On considère que tous les crédits souscrits avec un taux supérieur à 2,4 % peuvent théoriquement être renégociés », argumente Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. « Cela motive aussi ceux qui envisageaient de le faire depuis plusieurs mois mais qui devant la complexité des démarches avaient renoncé à une telle opération. »

 

Renégociations en hausse

Depuis début février, Vousfinancer.com constate une reprise des demandes de renégociations de crédits dont le nombre avait diminué au deuxième semestre 2018…  Au premier trimestre 2019, les dossiers de renégociations de prêts sont en hausse de 25 % par rapport au 1er trimestre 2018. Le constat est le même du côté de la Banque de France. Les dernières statistiques mensuelles font état d’une légère hausse des renégociations de crédits en février, soit 18,3 % contre 14,6 % en décembre 2018.

 

Economies à la clé

Il faut dire que l’’opération peut se révéler intéressante financièrement. Ainsi, un crédit de 200.000 € souscrit sur 20 ans en janvier 2014 à 3,35 % hors assurance et renégocié aujourd’hui à 1,10 % sur 15 ans permet d’économiser 129 € de mensualités soit au total 22. 822 € par rapport au coût du crédit initial, tous frais inclus (pénalités de remboursement anticipé, frais de garantie et frais de courtage).

« Nous parvenons à négocier pour les meilleurs profils 0,6 % sur 15 ans, 0,85 % sur 20 ans et 1,1 % sur 25 ans et même récemment, nous avons obtenu 0,30 % sur 7 ans », précise Jérôme Robin, directeur général et fondateur de Vousfinancer.

 

Source et suite de l'article sur PAP.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site