Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Le CITE bientôt remplacé par une aide destinée aux plus modestes

En 2020, le CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique) sera remplacé par une nouvelle aide à la rénovation énergétique réservée aux foyers les plus modestes.


Il avait été prolongé jusqu'au 31 décembre 2019, mais ses jours sont comptés. Le CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique) qui permet de déduire de ses impôts une partie des travaux d'amélioration de la performance énergétique de son logement principal va être supprimé dans le cadre du prochain projet de loi de finances. A compter du 1er janvier 2020, il sera fusionné avec l'aide de l'ANAH (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat) pour les gestes simples (Habiter Mieux Agilité) et remplacé par une prime unique à la rénovation énergétique. 

 

Signe particulier: cette nouvelle aide unifiée (qui n'a pas encore de nom définitif) sera destinée aux ménages les plus modestes qui réalisent des "travaux réduisant les émissions de C02", précise-t-on dans l'entourage du ministère de la Transition écologique. Sur la liste pour l'heure, des chaudières à bûches, un chauffage solaire, des foyers et inserts...  

 

Autre nouveauté, le montant alloué sera en euros et non plus proportionnel aux coûts des travaux réalisés comme c'est le cas aujourd'hui. Il pourrait couvrir jusqu'au deux tiers des dépenses engagées. Principal intérêt : elle sera versée dans la foulée des travaux après l'envoi d'une facture sur une plate-forme internet. Plus besoin d'attendre un an pour toucher l'argent comme c'est le cas aujourd'hui avec les crédits d'impôt. Dans un second temps du moins; la prise en charge intégrale des démarches via Internet ne se ferait qu'en 2021. 

 

Les ménages les plus aisés exclus

Mais la principale nouveauté est qu'elle sera réservée aux foyers les plus modestes : les conditions de ressources pour prétendre au nouveau dispositif pourraient être proches de celles fixées aujourd'hui par l'ANAH. Le plafond de ressources pour un couple avec deux enfants en Ile-de-France est de 30 044 euros pour un "ménage très modeste" et de 36 572 euros pour un ménage modeste.  

Voilà qui risque de provoquer un certain émoi chez certains particuliers, mais aussi chez les professionnels. Pour l'heure, les 20 % des ménages les plus aisés (9 et 10è décile) seraient exclus de ce nouveau dispositif. Ceux qui ont engagé des travaux en 2019 (ou qui ont signé un devis en 2019) en pensant bénéficier du CITE, peuvent se rassurer, ils pourront déduire une partie de leur facture de leurs impôts. Mais il va falloir faire vite. 

 

Source et article complet sur VotreArgent.Lexpress.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site