Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

3 nouvelles aides au logement pour les plus modestes

Annoncées au début de l'année par le ministre du Logement Julien Denormandie, 3 nouvelles aides au logement sont entrées en vigueur en septembre dernier. Concernant près de 350 000 ménages modestes, ces mesures, financées par Action Logement, sont tournées vers la rénovation énergétique, l'adaptation des logements pour les personnes âgées et la mobilité des salariés.

 

Une nouvelle aide en faveur de la rénovation énergétique

Une des mesures mises en place par Action Logement dans le cadre de son grand plan d'investissement volontaire se présente sous la forme d'une aide à la rénovation énergétique. Grâce à cette aide, les locataires salariés du privé ou les propriétaires bailleurs peuvent bénéficier d'un package de financement leur permettant de réaliser des travaux d'isolation thermique dans leur habitation (murs, planchers, combles) ou de procéder au remplacement de leur système de chauffage.

L'aide pourra atteindre 50 000 € dont 20 000 € en subventions pour les propriétaires occupants et 45 000 € dont 15 000 en subventions pour les propriétaires bailleurs. Un prêt à 1 % (hors assurance) peut en outre être accordé sur une durée maximum de 20 ans.

Pour bénéficier du dispositif, il faudra justifier d'un plafond de ressources fixé à 24 918 € pour une personne seule en Île-de-France et de 18 960 € sur le reste du territoire.

 

Une aide à l'adaptation des logements pour les personnes âgées

Cette nouvelle aide est soumise aux mêmes plafonds de ressource que celle détaillée plus haut et concerne les retraités âgés de 70 ans et plus ainsi que les personnes en situation de perte d'autonomie.

D'un montant maximal de 5000 €, elle leur permet de réaliser des travaux d'aménagement dans les salles d'eau et sanitaires (rehaussement de cuvette, pose de sols antidérapants, installation d'une barre d'appui...). Cette subvention peut également couvrir les frais d'assistance à maîtrise d'ouvrage, à hauteur de 50 % du montant des travaux. Le versement des fonds intervient au plus tard 3 mois après l'achèvement des travaux réalisés.

 

Une aide à la mobilité des salariés

Enfin, une aide d'un montant de 1000 € maximum permettant aux salariés du privé ou aux personnes en recherche d'emploi titulaires d'une promesse d'embauche de financer leur déménagement pour se rapprocher de leur futur lieu de travail ou de formation est également possible. Elle s'adresse aux personnes percevant au maximum 1,5 fois le SMIC.

Par ailleurs, leur nouveau logement devra se trouver à 30 minutes ou moins de leur nouveau lieu de travail. Pour toucher cette aide, les bénéficiaires devront en faire la demande dans les 3 mois qui suivent la signature de leur nouveau bail.

 

Source Boursorama

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site