Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Les clés d’une rénovation énergétique performante

Pour atteindre le niveau BBC rénovation, les propriétaires de maisons devront engager des travaux importants en une ou deux étapes comme le révèle une étude. Une condition qui permettra aussi d’optimiser leur plan de financement en supprimant tout reste à charge.

Comment les maisons rénovées pourront-elles atteindre le niveau BBC à l’horizon 2050 ? L’Ademe nous livre son analyse avec une récente étude consacrée à la rénovation énergétique performante des maisons individuelles.

 

Une rénovation globale

Alors que 75 % des travaux de rénovation entrepris dans l’habitat individuel n’ont pas permis de changer de classe au DPE (diagnostic de performance énergétique) selon une enquête réalisée pour la période 2016-2017, l’Ademe insiste sur la nécessité de réaliser six travaux pour les maisons construites avant 1982 pour atteindre le niveau BBC, soit 80 kWh.m²/an.

A savoir l’isolation des murs, de la toiture, du plancher bas, le remplacement des menuiseries extérieures. Il faut aussi prévoir un système de ventilation et l’installation d’un système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Sans oublier soigner l’étanchéité à l'air de la maison qui contribue à la maîtrise des consommations énergétiques.

 

Priorité à l’isolation

Si la rénovation globale est l’une des clés pour baisser ses consommations énergétiques, encore faut-il commencer par les bons travaux. L’isolation de la maison doit être traitée en priorité, une étape indispensable pour définir la puissance de votre futur système de chauffage. Cette dernière sera d’ailleurs d’autant plus basse que les pertes de chaleur seront réduites grâce à l’amélioration de l’isolation.

 

Indispensable VMC

La ventilation sera traitée en même temps, un équipement bien souvent oublié lors des rénovations focalisées sur le confort thermique. Or cette installation qui renouvèle l’air ambiant est d’autant plus nécessaire qu’il y aura, à l’issue des travaux d’isolation, moins d’entrées d’air extérieur dans la maison. La VMC évacue aussi l’humidité évitant ainsi le développement de moisissures qui pollue l’air respiré par les occupants. 

Source et article complet sur PAP.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site