Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Taux du Livret A à 0,75 % au 1er aout

Le taux du Livret A sera abaissé à 0,75% le 1er août prochain. Un nouveau plus bas historique puisque ce taux passe sous le seuil symbolique de 1%. Du jamais vu depuis la création du produit d'épargne en 1818. Cette décision a été annoncée lundi 20 juillet par le ministère des Finances, qui a suivi une recommandation de la Banque de France. Décryptage en trois points.  

 

Comment la baisse du taux du Livret A est-elle justifiée?

En théorie, la rémunération du produit d'épargne le plus répandu en France est fixée par une formule basée sur le taux d'inflation hors tabac auquel on ajoute 0,25 point. La hausse des prix sur un an ayant atteint en juin un niveau très bas de 0,3%, le taux du Livret A aurait même dû baisser à 0,5% si on avait suivi cette formule à la lettre. Sauf que le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a la possibilité d'y déroger, ce qu'il a fait lundi en proposant un repli plus limité à 0,75%.  

 

Le Livret A est-il encore attractif ?

Qui dit baisse du taux dit baisse de la rémunération pour les épargnants. "Concrètement, une baisse de 1% à 0,75% signifie pour un épargnant ayant un encours moyen, soit 4000 euros, que son Livret A lui rapportera 30 euros au lieu de 40, soit une perte de 10 euros" explique l'économiste Philippe Crevel. 

Faut-il pour autant se détourner du Livret A? Rien n'est moins sûr. Un taux brut de 0,75% correspond en effet à une rémunération nette de l'inflation de 0,4% à partir du 1er août. Mais il conserve l'avantage d'être entièrement défiscalisé. "Les livrets bancaires fiscalisés, eux, sont rémunérés à moins de 0,8% ce qui fait un rendement réel après impôt autour de zéro", souligne Philippe Crevel  

 

De plus, mettre l'accent sur le niveau historiquement bas de la rémunération du Livret A peut s'avérer trompeur. "A titre de comparaison, en 2011, le taux du Livret A était certes à 1,75%, mais l'inflation s'établissait à 2,1%, donc les ménages perdaient de l'argent", indique encore Philippe Crevel. Le taux de 0,4-0,5% correspondrait d'ailleurs au rendement réel moyen offert par le Livret A depuis ces dix dernières années, selon l'économiste.  

 

Source lexpansion.lexpress.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
LOGO-GRDF.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site