Découvrez nos réalisations sur le Blog, cliquez ici

Les jeunes veulent quasiment tous devenir propriétaires

Quand il s'agit de propriété, les usages ne changent pas avec les nouvelles générations. La jeunesse reste en effet très attachée à l'achat d'un logement ou d'une maison. Une étude de la Fédération nationale de l'immobilier datant de 2014 indiquait en effet que « les Français de 25 à 34 ans sont déjà propriétaires à 42 % ».

Et les 25-34 ans qui restent locataires auraient même, pour 92 % d'entre eux, l'intention de devenir propriétaires à terme, selon un sondage du réseau Guy Hoquet, avec l'institut CSA.

 

Cet état d'esprit tient principalement à deux raisons : les jeunes préfèrent rembourser un crédit plutôt que de payer un loyer, et ils veulent se donnent la possibilité de se constituer un capital afin de préparer l'avenir, selon la même enquête. Comme leurs aînés, les jeunes rêvent donc en grande majorité de propriété. 

 

Mais un attrait poussé pour l'accession à la propriété peut en effet avoir des effets pervers. Plusieurs études économiques ont déjà traité des coûts de mobilité élevés qu'implique la propriété immobilière, et qui entraveraient l'efficacité de l'appariement sur le marché du travail. 

En outre, la productivité des propriétaires serait aussi affectée par la baisse de leur bien-être au travail, car ils « ont tendance à accepter des temps de trajets domicile-travail plus importants, ce qui accentue la congestion sur les réseaux de transport ».

 

Source et article complet sur LaTribune.fr

Retour aux actualités

Ils soutiennent Thermorénov

edf
Credit-Foncier.jpg
DeltaDore.jpg
isover.jpg
lafarge.jpg
les-maisons-francaises.jpg
logo-weber-2017.jpg
Monier.jpg
NEW-LOGO-PAREXLANKO.jpg
point-p.jpg
Soprema.jpg
Haut du site